Le sport amateur, une mine d’opportunités pour les projets blockchain ?

title

Le sport amateur, une mine d’opportunités pour les projets blockchain ?

short_title

image

vignette

thematic

date

09/03/2019

introduction

« La blockchain va toucher toutes les industries : et le sport en fait partie ! Nous sommes au début d’une disruption très importante de certains secteurs. » Pas un jour ou presque sans qu’apparaisse un nouveau projet associé au mot « Blockchain » dans les secteurs de la banque, de la finance, de l’agroalimentaire… Pourquoi un tel engouement ? Quelles problématiques peut concrètement surmonter cette technologie? Et surtout, pourquoi il y a un véritable boulevard dans le secteur du sport pour développer de telles applications ?

description

Rémi Rouet, expert blockchain et passionné de sport, nous rappelle les fondamentaux : « La blockchain, c’est tout simplement une grande base de données. Elle repose sur quatre grands principes :

Autrement dit, la blockchain permet de simplifier et rationaliser l’ensemble du processus pour toutes les parties prenantes. Grâce à l’utilisation de la blockchain pour garantir la véracité d’informations, elle ouvre la voie à une diminution des coûts de structure tout en fiabilisant et en accélérant les processus de décision. Cryptomonnaie, transactions, traçabilité, propriété intellectuelle, connaissance client, protection des données personnelles sont autant d’applications directes. Concrètement, quelles applications dans le secteur du sport ? Il est vrai que la technologie Blockchain change dès maintenant le paysage du sport professionnel en profondeur : engager une communauté de fans, financer des projets de manière innovante, apporter de la confiance et plus de transparence, vérifier l’exactitude des données… Il y a, dans le sport professionnel, des cas d’applications réussis, mais peu de projets ont été entrepris pour démocratiser la pratique sportive et le monde amateur. Et pourtant, les opportunités ne manquent pas car le mouvement sportif est aujourd’hui confronté à plusieurs challenges : le futur de la licence, le sport santé, les services offerts par un club sportif, la mobilisation des bénévoles parfois difficiles à fédérer;

Les projets blockchain touchent encore quasi uniquement le sport professionnel (source SportsTechX)

 

« Le Hackathon sport est une opportunité unique de développer un projet avec la technologie blockchain dans le sport. »

Rien que pour l’exemple du bénévolat, on retrouve par exemple « la possibilité pour les clubs ou les organisateurs d’événements d’avoir accès à une grande base de données recensant l’ensemble des bénévoles ayant auparavant travaillé sur les grands événements de manière fiable. » note Rémi Rouet lorsque l’on lui pose la question des applications qu’il verrait dans le monde amateur. Par ailleurs, beaucoup d'entreprises se disputent toutes les données relatives à la santé et à la forme physique des personnes. Alors comment quelqu'un d'autre peut-il réussir à s’imposer ? Peut-être avec un système de récompense basé sur une cryptomonnaie, qui permet aux gens actifs de gagner des incitations, comme des articles de sport, des places pour des événements sportifs, ou même une simple boisson à la buvette de son club. Il y a beaucoup de potentiel pour faire quelque chose de bien pour la société, en rendant la population plus active. Un autre exemple d’application ? Les solutions basées sur la technologie Blockchain offrent la possibilité de nouvelles solutions d'investissement, qui ne dépendent pas d'un ou de quelques gros investisseurs. De nouveaux petits investisseurs peuvent entrer sur le marché et détenir une part d’un club en toute sécurité. Imaginez que vous puissiez soutenir directement un jeune athlète en début de carrière dont vous êtes très convaincu... ou soutenir votre propre club par exemple. Egalement, l'attention et l'engagement des pratiquants est l'un des biens les plus recherchés par les clubs pour les fidéliser. Avec la montée en puissance de la blockchain, de nouvelles communautés apparaissent, qui incitent les fans à se lancer dans leurs activités et créer du contenu.

Ces idées ne peuvent être considérées que comme telles car aucun cas d’usage n’existe à ce jour pour le sport amateur en France. Nous pouvons attester que de nombreux secteurs de l'industrie du sport sont encore intacts et que les opportunités semblent être grandes. Le sport amateur en fait partie.  Maintenant que l’on sait le potentiel de la technologie, force est de constater que les idées d’applications au service du sport amateur et de la pratique sportive sont très ouvertes puisqu’il n’y a, à ce jour, quasi aucune solution dédiée à cela. C’est pour cette raison que pour la première fois, quatre partenaires s’unissent pour lancer le tout premier Hackathon Sport dédié à la pratique sportive.

 

Avec cette initiative, le mouvement sportif français se place comme moteur de la démocratisation de la pratique sportive, avec la conviction que la Blockchain peut devenir l’un des outils permettant l’amélioration de la pratique du sport et notamment au niveau amateur.

 

A vos projets !

Les candidats, issus de tous les horizons, sont invités à postuler dès aujourd’hui et jusqu’au 13 mars sur la plateforme dédiée : http://www.agorize.com/hackathon-sport-2019

Lors du Hackathon, les candidats seront répartis en 8 équipes, de 4 à 6 personnes, avec pour objectif la conception d’un prototype de produits ou de services faisant appel à la technologie de la Blockchain.

e prototype devra répondre à l’une des quatre thématiques suivantes :Le bénévolat : comment renforcer l’engagement et le recrutement ?Sport sur ordonnance et sport santéLe futur de la licenceLe club augmenté : quelles expériences pour sa communauté ?

media

page

metas

Le sport amateur, une mine d’opportunités pour les projets blockchain ?