Si vous avez raté le CES 2019...Pas de panique, lisez la suite !

title

Si vous avez raté le CES 2019...Pas de panique, lisez la suite !

short_title

...La synthèse par ceux qui y étaient

image

CES BURGER TECHNO

vignette

CES 2019

thematic

date

04/02/2019

introduction

Comme chaque année, le CES fait son show et nous présente ce que pourrait être/sera l’avenir de notre vie quotidienne : de la ville de demain à notre appartement connecté, de la voiture autonome à la santé 2.0… les tendances et les technos à suivre se déploient sur des milliers de mètres carrés…

 

description

Mais aller au CES suppose préparation et check-list des rencontres à faire sous peine de « subir » ce mastondonte à un rythme infernal…

Alors pour ceux qui n’ont pas mis les pieds à Las Vegas du 8 au 11 janvier 2019, le Club Open Innovation a organisé son désormais traditionnel petit-déjeuner REX du CES par ceux qui y étaient !

Nous ont fait le plaisir de partager leur expérience :

Maxime Sbeghen, Responsable Innovation à la FDJ,

Guillaume Loizeaud, Directeur de Batimat et du Mondial du Bâtiment chez Reed Expo,

Mathieu Deboeuf Rouchon, Altran et co-fondateur de Digital Men,

Merete Buljo (Natixis) et Emmanuelle Leneuf (Flash Tweet), fondatrices du collectif Digital Ladies & Allies

 

Quelques chiffres pour commencer à parler de cette édition 2019

A noter, une participation en baisse notamment la délégation chinoise cette année, des mètres carrés laissés vacants…

 

Les grandes tendances

La 1ère des tendances, n’est ni une techno ni un secteur, il s’agit de valeurs !

Résilience et éthique au cœur des débats et des solutions présentées.

La résilience ou comment les nouvelles technologies peuvent faire face aux catastrophes naturelles, réparer les dégâts causés par les humains, à l’image de cette startup israélienne WaterGen qui transforme l’air en eau et dont la solution a été utilisée pour lutter contre les incendies en Californie.

L’éthique, car les scandales qui ont marqué l’année 2018 pour plusieurs GAFAM, rendent les consommateurs vigilants par rapport à l’usage de leurs données, et dont le mouvement GAFAM Free est aussi une illustration… et si c’était tant mieux !!

Le Futur du Transport

Beaucoup de constructeurs présents faisant parfois ressembler le CES au Salon de l’Auto car la voiture autonome devient une réalité et se transforme en prolongement de l’habitat ou du bureau car elle sera à la fois capable d’interagir avec des objets connectés dans l’habitat – CV to x – pour vérifier que les volets sont fermés par ex et permettra au passager, qui ne sera plus accaparé par la conduite d’avoir du temps pour le loisir, le travail, le divertissement…

Les modèles économiques évoluent… en passant de la vente de voiture à de la vente de trajets.

Le futur du transport, ce sont aussi les taxis volants… Par exemple, ceux développés pour Uber par Nexus et qui peuvent atterrir ou décoller à la verticale, produisent leur propre énergie tout en étant plus silencieux et se déplaçant à une vitesse entre 240 et 320 km/h. Uber prévoit des prix inférieurs de 30 à 50% à un trajet en hélicoptère….

Get on board ?!

L’habitat connecté

La maison s’entoure de multiples objets connectés, pour assurer à la fois la sécurité de ses occupants (maintien des personnes âgées à domicile avec capteurs de détection de chute par ex) mais permet aussi la livraison de colis en s’affranchissant de la présence des occupants, qui pourront ouvrir leur porte à distance au livreur grâce aux serrures connectées, caméras….

 

2 éléments à retenir :

1 – Si l’ancêtre de l’habitat connecté (la domotique, vous vous souvenez !) n’a jamais décollé car chaque fabricant avait développé ses propres produits, normes et système de communication, rendant très complexe tout déploiement par les particuliers ; en 2019 les constructeurs, à l’image de Somfy, en ont tiré les conséquences, ils travaillent désormais sur des systèmes ouverts et interopérables, ouf…

En 2021, les promoteurs promettent 100% de logements neufs connectés et intelligents…

 

2 – Les GAFAM sont omniprésents sur le marché de l’habitat, captant la valeur sur les datas qu’ils ne manquent pas de collecter (faisant des datas la valeur de ce nouveau marché au détriment des fabricants d’objets connectés...)

 

Le Retail

Les tendances du secteur sont à la seamless experience avec beaucoup de solutions pour faciliter l’achat et le paiement, comme le M-Wallet qui se biométrise de plus en plus (reconnaissance du système veineux par ex).

La logistique du dernier km n’est pas en reste avec multitude de drones de livraison et de véhicules autonomes, gage de gain de temps et de réduction de l’empreinte environnementale des livraisons du dernier km.

 

La Santé

Notre santé n’échappera pas aux objets connectés, très nombreux sur le salon… tous ces devices ne sont pas là simplement pour rassurer d’anxieux hypocondriaques mais pour faire du patient un acteur de sa santé et permettre l’avènement de la télémédecine. Ces progrès deviennent possibles grâce à la 5G notamment qui permet une meilleure netteté des images et une réduction de la latence lors du transfert des données.

Du scanner relié au smartphone, en passant par le miroir connecté qui analyse votre capital beauté au capteur avec caméra pour voir la gorge de son patient…. La santé 2.0 c’est demain et à n’importe quelle heure du jour et de la nuit, grâce au jeu des fuseaux horaires pour trouver un médecin connecté !

Une question quand même : et l’impact des ondes omniprésentes pour récupérer et transférer ces datas, on y pense aussi ?!

Quelques projets vus au CES

 

Quelques projets vus au CES

 

#ForwardX : une intelligence artificielle au service des objets connectés (une valise + un bracelet en l’occurrence) qui détecte et reconnait son environnement et peut suivre son propriétaire en toute autonomie.

#Cassia3D : une solution de reconnaissance faciale dédiée au retail pour personnaliser annonces produits et parcours d’achat en fonction des émotions.

#Royole avec son #Flexipai : un écran pliant dont la technologie date de 2014… et qui arrive maintenant sur le marché, en phase d’industrialisation.

#Butterfly: un scanner connecté à un téléphone (moins de 2000$ !!). Grâce à des codes couleurs correspondants à des uses cases précis, il permettra aux médecins de pouvoir écarter des pistes de maladies…

#Tyto home : Boitier connecté avec caméra et autres capteurs pour permettre au médecin, à distance, de voir la gorge du patient, les oreilles… et poser un premier diagnostic.

Les insolites

#Electrafy : drones volants pour les policiers…Pas opérationnel dans un futur proche

#Kiki robot chien ou #Laika by CamToy : robot qui permet de tenir compagnie à votre chien et de lui lancer des croquettes !

 

Et les femmes dans tout çà ?

Les Digital Ladies & Allies, fondé par Merete Buljo et Emmanuelle Leneuf, dont l’objectif est d’accroître le nombre et la visibilité des femmes dans la Tech dès le plus jeune âge, ont observé le CES sous l’angle Women in Tech…

Et il y a encore des progrès à faire car les femmes dans la Tech sont encore trop peu nombreuses et les stéréotypes ont la vie dure : les femmes restent très souvent associées aux sujets beauté/grossesse/enfants/sexualité.

3 coups de cœur de startups créées par des femmes françaises :

- AppElles créée par Diariata (Diata) N'Diaye  : un bracelet connecté et une application gratuite pour les femmes et les filles victimes de violences.  Elle permet d'alerter et de contacter rapidement ses ami-e-s, ses proches, les secours, les associations et tout autre interlocuteur-trice de son choix.

- Neosper créée par Imane Chaabane : solution d’accompagnement du geste chirurgical dans le processus de reconstruction grâce à une navigation 3D automatisée et personnalisée

- Magic Maker créée par Claude Terosier : des ateliers pour apprendre aux enfants à coder

 

Merci une nouvelle fois à tous les intervenants qui nous ont partagé leurs coups de cœur et leur expérience du CES 2019 ;-)

media

page

metas

Si vous avez raté le CES 2019...Pas de panique, lisez la suite !