Creative Brains #4 Spécial Musique

title

Creative Brains #4 Spécial Musique

short_title

image

vignette

creative brains spécial musique

date

21/06/2018

introduction

L’industrie musicale traverse de profondes mutations qui amènent maisons de disques, labels, producteurs et artistes à repenser leurs pratiques. Le numérique représente aujourd’hui la majorité des revenus du secteur, et les nouvelles technologies ouvrent de nombreux terrains de jeu pour le monde de l’innovation. Plateformes de streaming, gestion des droits, musiques immersives, intelligence artificielle, événementiel... Quels seront les usages de demain ? Quel avenir pour la musique ? Le mois de juin 2018 a  été marqué par la tenue du MIDEM à Cannes et la traditionnelle Fête de la Musique. A cette occasion, LINCC et le Labo de l’Edition de Paris&Co ont choisi de mettre en avant six initiatives innovantes du secteur. Le 13 juin 2018, les deux incubateurs créatifs et culturels de Paris&Co ont organisé un déjeuner laborantin spécial musique où six startups étaient invitées à pitcher leur solution face à d’autres professionnels (labels, institutions, médias, artistes…). Creative Brains vous propose ce mois-ci un retour sur cet  événement pour un tour d’horizon des innovations du secteur.

description

Dr Groov, le concept de box à l’épreuve du secteur musical

La montée en puissance du numérique dans le secteur culturel a vu fleurir le concept des box. De nombreuses entreprises se sont lancées dans ce modèle commercial, s’appuyant sur plusieurs tendances observées à l’heure du numérique : besoin de retour à l’objet, forte valeur ajoutée de l’éditorial, personnalisation… La startup Dr Groov a fait ce pari dans l’industrie musicale. Chaque mois, les abonnés trouvent dans la box Dr Groov des vinyles d’artistes soigneusement sélectionnés, des biographies d’artistes, des livres et des BD sur la musique ou encore du merchandising. Le discovery commerce appliqué à l’univers musical constitue plusieurs avantages. Les box permettent notamment de fidéliser la clientèle par un contenu éditorial et des produits diversifiés, envoyés à un public ciblé. La promesse de Dr Groov est une recommandation de qualité, « hors de autoroutes du mainstream ». Afin de créer une communauté autour de son produit, la startup agrémente sa formule d’abonnement d’une série d’avantages : rencontres avec les artistes, invitation à des concerts, offre de partenaires, réductions. On trouve parmi les partenaires de Dr Groov des labels indépendants, des startups, des lieux culturels pour une offre alternative, hors des sillons tracés par les majors.  

 

dr groov

 

 

 

Blockchain Your IP, quand blockchain rime avec propriété intellectuelle

La blockchain promet une révolution dans de nombreux domaines. Les acteurs des industries culturelles et créatives entrevoient de nombreuses possibilités pour ce système, notamment dans la protection du processus de création. La startup Blockchain your IP s’est associée avec un huissier afin d’exploiter le potentiel de cette technologie dans les affaires relatives à la propriété intellectuelle. Blockchain your IP propose un service en ligne grâce auquel les créateurs peuvent entrer leur apport créatif et leur répartition des droits. La startup garantit une solution de protection mondiale, ultra rapide et validée par des avocats spécialistes. L’offre s’adresse à toutes les entreprises qui créent ou innovent, quel que soit leur secteur d’activité. Elle permet ainsi de démocratiser la protection intellectuelle en s’adressant à tous les jeunes créateurs et entrepreneurs innovants, qui disposent désormais d’un système simple et économique pour protéger tous leurs travaux, en tous formats.

 

blockchain your ip

 

 

 

Groover la promotion pour les artistes, à portée de clic

La promotion est l’enjeu majeur des artistes en développement à l’heure du numérique. Groover est une plateforme web qui vise à réinventer les relations presse dans l’industrie musicale. Elle permet aux artistes et à leurs représentants d’envoyer facilement leur musique à des blogs, playlists et labels, de façon abordable. Les artistes sont assurés de recevoir des retours de qualité de la part des influenceurs, et, si affinités, de vraies retombées comme des partages en playlists, sur des blogs, sur les réseaux sociaux etc. Le business model de la startup repose sur un système de commission. L’artiste ou son représentant envoie son morceau à un ou plusieurs influenceurs de son choix (2€ par influenceur), l’influenceur obtient 1€ par feedback et Groover conserve 1€ sur les 2€ payés par l’artiste. Le système préserve néanmoins l’indépendance éditoriale de l’influenceur, ce dernier étant rémunéré, qu’il partage le morceau ou non. La valeur ajoutée apportée par la startup réside dans le feedback clair et constructif qu’elle garantit à l’artiste de la part des influenceurs. Groover se pose en tiers de confiance pour fluidifier les interactions entre les deux parties.

 

groover

 

 

 

Tracktl le Jukebox 2.0

Avec Youtube et les plateformes de streaming, le rapport à la musique a pris une forte dimension sociale et collaborative. La personnalisation est également au cœur des nouvelles pratiques d’écoute, les utilisateurs constituent leurs playlists et les partagent. Tracktl est un service de musique digital et interactif pour la sonorisation d'établissements et l'animation d'événements. Le concept de sa Jukebox Social est de permettre aux participants, (présents dans un établissement ou lors d'un événement), d'ajouter et voter pour leurs musiques préférées. Ils ont également la possibilité de relayer leurs bons moments en postant messages et photos qui sont diffusés en live sur un Social Wall. Le mode collaboratif proposé par Tracktl permet à chacun de se sentir à l’aise avec l’environnement musical mais également de recommander ses propres gouts musicaux. La startup surfe sur les nouvelles tendances du numérique pour proposer aux publics des expériences plus engageantes et créer davantage de lien lors des événements.

 

tracktl

 

 

 

Lifistic, une appli pour gérer sa carrière de musicien ?

L’arrivée du numérique a fait disparaître un certain nombre d’intermédiaires dans la chaîne de production musicale. Lifistic est une plateforme de gestion de carrière musicale qui entremêle scène d’exposition pour les artistes, lieu de rencontre, de création musicale et outil de gestion. La solution, encore en développement actuellement, a pour ambition de couvrir toute la chaîne de valeur de la carrière, de la création pure à la rencontre avec un public. Lifistic s’inscrit dans un mouvement qui touche de nombreux secteurs culturels et qui tend à s’intensifier avec le temps. En effet, la startup veut répondre aux besoins d’une nouvelle génération d’artistes en quête de nouvelles compétences entrepreneuriales. On trouve aujourd’hui de nombreux artistes entrepreneurs qui se consacrent au développement de leur propre business model ou à la recherche de nouveaux modes de financement : organisation d’ateliers, enseignement, collaborations avec des marques… La valeur ajoutée d’un tel outil se traduit notamment par la promesse d’une indépendance totale pour l’artiste, donc l’accès démocratisé à des possibilités de carrière.

 

lifistic

 

 

 

Vialma rend la musique classique et le jazz plus accessibles

La musique classique et le jazz ne sont  pas réservés à une élite, c’est que la startup Vialma souhaite montrer à travers son service d'écoute et de téléchargement de musique classique en ligne. Vialma s’adresse aux amateurs et aux passionnés pour leur permettre de découvrir ou redécouvrir des œuvres de classique ou de jazz. A la croisée du média et du service, Vialma réinvente le rapport du public à la musique classique en lui permettant d’accéder à des informations et des œuvres dont il était jusqu’alors éloigné. Via un abonnement, l’utilisateur a accès à l’écoute illimité de 400 œuvres célèbres, 25 téléchargements ainsi qu’une œuvre ou un compositeur à découvrir chaque semaine sur la plateforme web ou sur l’application mobile. En seulement deux ans, la startup a acquis une audience de 60 000 personnes et a été élue meilleure startup de la MusicTech par le Karajan Institut Avec ce service, Vialma offre alors de la visibilité à de jeunes artistes de la musique classique, et accompagne des orchestres en leur assurant promotion et revenues générés par les écoutes sur la plateforme. Pour aller plus loin, Vialma souhaiterait faire entrer la musique classique dans les musées en proposant des parcours de visite mêlant tableaux et œuvres musicales.

 

vialma

media

page

metas

Creative Brains #4 Spécial Musique