ScootyPark, la borne qui ordonne les trottoirs et rues.

title

ScootyPark, la borne qui ordonne les trottoirs et rues.

introduction

Scootypark, la startup qui ambitionne de révolutionner la mobilité urbaine en s'appuyant sur la trottinette électrique

description

Les trottinettes électriques : un marché en mutation

Après l’arrivée massive d’un grand nombre d’acteurs du free-floating dans les différentes agglomérations françaises, la trottinette électrique a rapidement été adoptée par les citadins grâce à sa prise en main rapide et au gain de temps qu’elle apporte pour les trajets de moins de 3km. 

Cependant, l’occupation sauvage de l’espace public ainsi que le manque de réglementations liées à ce nouveau mode de déplacement ont rapidement suscité la colère d’une partie de la population. En représailles, de nombreux maires ont décidé de sévir en mettant en place des sanctions à destination des entreprises de free-floating, allant de simples amendes à l’interdiction totale de circulation.

Ces réglementations ont provoqué une détérioration de la viabilité économique de ces structures et le nombre de trottinettes en libre-service a rapidement décru, laissant un véritable vide en ville. Pour le combler, les utilisateurs de trottinettes électriques s’équipent de plus en plus de ces solutions de mobilité douce. Les ventes de ces engins ont connu une hausse de 129% en 2018, avec plus de 230 000 trottinettes électriques vendues*, représentant un marché de 111 millions d’euros. On estime aujourd’hui à environ 700 000 le nombre de propriétaires de ces engins. Cette évolution du marché est une véritable aubaine pour les startups telles que ScootyPark. 

Comment favoriser le rangement des trottinettes ?

“L’idée nous est venue lors de l’apparition des trottinettes en free floating (Lime, Bird, Dott et autres) au cours de l’été 2018” confient Gabriel Malherbe et Timothée Rivet, co-fondateurs de la startup ScootyPark. Ces 2 amis avaient la certitude que la trottinette électrique allait révolutionner les déplacements en ville, et les chiffres leurs ont donné raison. Malgré cette mutation du marché vers un marché de propriétaires (grâce au prix d’achat relativement raisonnable d’une trottinette), le manque d’infrastructures dédiées à ce moyen de transport doux était devenu un frein majeur. 

Pesant en moyenne 12 kg, les trottinettes se révèlent contraignantes à porter dans les transports en commun et le stockage dans les rues n’est pas non plus adapté (elles sont faciles à dégrader ; à voler et s’abîment lorsqu’elles restent dehors). Il était donc impératif de proposer une solution, et c’est ce à quoi se sont attelés Gabriel & Timothée en créant ScootyPark.

La ScootyBox est une borne connectée permettant d’accueillir et de recharger 3 trottinettes électriques à la fois. Ce terminal est pensé de façon à être très simple d’utilisation et s’intègre parfaitement en intérieur du fait de sa compacité et de son design (moins de 1m² au sol). A partir de cette base, Gabriel & Timothée déclinent leur offre sous 2 versions:

             -     La « borne équipée » de trottinettes Scootypark dédiée aux professionnels du tourisme qui souhaiteraient proposer un service de location de trottinette électrique.

             -    La « borne seule », pour équiper un grand magasin qui souhaiterait améliorer l’expérience client de ses visiteurs. Ces derniers peuvent ainsi stocker et recharger leurs trottinettes électriques pendant qu’ils font du shopping.

Grâce à cette « borne équipée » ScootyBox, la startup vise en priorité les professionnels du tourisme, les espaces de coworking, désireux d’améliorer leur expérience client ainsi que les municipalités qui souhaiteraient mettre de l’ordre sur leur espace public. Le marché cible de la startup est très vaste. Chaque jour (ou presque) une nouvelle cible est identifiée par les 2 co-fondateurs !

Dans ce marché en croissance, un certain nombre d’acteurs se positionne afin de proposer des solutions destinées aux trottinettes électriques. ScootyPark se distingue d’eux par la connectivité de sa borne offrant une grande autonomie aux utilisateurs. Toutes les démarches se font directement sur l’interface de la borne.

ScootyPark ambitionne de détenir le leadership sur ce marché et de devenir un acteur à part entière dans le secteur de la mobilité douce en France. Dans un second temps, la société souhaite s’implanter à l’étranger, dans des pays où la trottinette électrique connaît un tout aussi grand succès.

(*source : Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FP2M))

 

image

date

02/10/2019

creation_date

09/05/2019

incubation_date

founder

Gabriel Malherbe et Timothée Rivet de Sabatier

website_url

https://www.scootypark.com

media

page

metas

ScootyPark, la borne qui ordonne les trottoirs et rues.