L'odorat, la mémoire touristique

title

L'odorat, la mémoire touristique

short_title

image

vignette

date

24/09/2019

introduction

L’odorat, le plus puissant de nos sens qui détermine l’identité d’un lieu et l’émotion associée,est un incontournable de l’expérience client. Son utilisation est au cœur des nouvelles approches et tendances dans le secteur touristique. Le contexte touristique est idéal au développement d’une identité olfactive “signature” afin de communiquer avec sa clientèle dès l’étape de promotion. La duplication de son expérimentation aux différentes étapes du parcours du voyageur en fait un outil stratégique majeur.

description

Nous entendons parler depuis quelques années du “marketing olfactif” et des “nez” qui développent des fragrances dans un objectif d’ambiance pour les commerces. Les dernières technologies et la science cognitive amènent l’implémentation des expériences olfactives sous de nouvelles formes. Dans le parcours du voyageur, l’odorat est un outil stratégique à l’étape de promotion pour les destinations. Il est aussi utile pour bonifier l’expérience durant le trajet ainsi qu’au post-voyage, pour travailler le souvenir positif et la récurrence.

 

Promotion des destinations

Comme entreprise mariant science cognitive et marketing expérientiel, nous avons eu l’opportunité de travailler avec plusieurs sociétés et entreprises faisant la promotion du tourisme au Québec. Par exemple, nous devions développer des notes qui suscitaient la joie et les discussions et qui transportaient le voyageur dans les sous-bois dès l’aire d’accueil. Accompagnés de chercheurs universitaires et d’une équipe créative, nous avons la possibilité de produire le référent souhaité et créer l’effet positif sur le comportement.

 

Bonifier l’expérience et le trajet du voyageur

En quelques secondes, notre perception d’un lieu sera influencée par ce que nous allons “sentir”. La scénarisation olfactive (variation des fragrances dans un but de divertissement) est aussi un élément fort en émotion dans le temps que ce soit pour les évènements ou pour d’autres attractions touristiques. Dans un autre ordre d’idée, une importante partie du parcours du voyageur concerne le trajet où la qualité de l’air et l’expérience olfactive devrait être des plus agréables afin d’en garder un souvenir positif. Dans une étude que nous avons menée, une augmentation de 28% de la perception du confort est observée lors du trajet avec l’utilisation d’une diffusion olfactive avec des notes réconfortantes.

 

Les technologies et l’expérimentation

Afin de permettre la mise en œuvre de ces expériences sensorielles, nous avons pris l’initiative de développer à l’interne des technologies adaptatives selon le rayon à couvrir, le déclencheur souhaité et une grande précision au niveau du dosage. En ce sens, nous avons développé une API “Open features” qui permet le déclenchement des expériences olfactives avec les objets connectés. Par exemple, nous travaillons sur un projet de musée où le déclencheur se fera en trois temps : à une distance précise de l’expérience, au timbre de la voix, et au toucher (ouverture manuelle de l’objet). Tout cela, afin de scénariser olfactivement le parcours et de plonger émotionnellement le visiteur dans l’histoire proposée. Elle nous permet aussi d’agir dans les différents modes de transport. Nous travaillons à l’aide de capteurs afin que la technologie puisse réagir à certaines zones d’inconfort du voyageur et puisse améliorer son bien-être et s’adapter en temps réel à son environnement. En 2018, nous ferons la commercialisation de notre tout premier “kiosque touristique immersif” afin de que les visiteurs puissent découvrir une destination de manière interactive, ludique et éducative. Ce kiosque pourra se retrouver dans les aéroports, dans les expositions ou encore les aires d’accueil et offrira une expérience volontaire et numérique où tous les sens seront sollicités.

 

59% des Canadiens associent une odeur à une marque après expérience

64% des Canadiens restent plus longtemps dans un lieu où l’odeur est agréable

Pour 70% des Canadiens, les émotions comptent pour 50% de leur décision d’achat.

 

Post-voyage, le souvenir

Plusieurs études universitaires en science cognitive nous ont démontrés différents impacts positifs de l’utilisation de l’odorat et la puissance de la mémoire olfactive. Il est maintenant possible pour les marques d’encapsuler le moment et de permettre au voyageur de ramener le souvenir d’un lieu avec lui. Ces “leave behind” sont des moyens tangibles de permettre aux voyageurs de revivre le moment et de susciter le partage et la discussion et conséquemment, d’augmenter la récurrence, le bouche à oreille et la fidélisation. Plus concrètement, nous fabriquons des produits dérivés olfactif écoresponsables afin que la stratégie soit complète et que la mémoire olfactive soit sollicitée. Sous forme de jeu ludique où encore en encapsulant les effluves du territoire, nous souhaitons maintenir le lien avec le voyageur après le voyage et solidifier le souvenir positif de son expérience.

 

 

AUDREY BERNARD - Fondateur de Stimulation Déjà vu

media

page

metas

L'odorat, la mémoire touristique